Home | Le Pays | Esch-sur-Alzette / Le foyer de nuit: Plus qu'un lieu d'accueil

Esch-sur-Alzette / Le foyer de nuit: Plus qu'un lieu d'accueil

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image

En 2008, Abrisud a assuré 4823 nuitées. 4156 nuitées ont bénéficié à des hommes, 667 à des femmes. De notre journaliste Laurent Duraisin

En 2008, Abrisud a assuré 4823 nuitées. 4156 nuitées ont bénéficié à des hommes, 667 à des femmes.

De notre journaliste Laurent Duraisin

Lors du dernier conseil communal d'Esch-sur-Alzette, les élus de la Métropole du fer devaient renouveler la convention de collaboration avec le ministère de la Famille et de l'Intégration concernant le financement du foyer de nuit de la deuxième ville du pays. L'occasion pour les conseillers de se pencher sur l'activité du foyer de nuit pour l'année 2008, mais aussi sur le descriptif du public qui fréquente la structure implantée sur le parking Burgoard.
L'équipe éducative se compose actuellement d'un responsable, de six agents socio-éducatifs et de deux femmes de charge. Le foyer de nuit a pour mission de mettre à disposition d'hommes et de femmes sans abri, ou menacés de l'être, une possibilité d'hébergement temporaire. Abrisud est un lieu de rencontre, de repos qui permet aussi de prendre régulièrement une douche, de laver ses habits, de prendre un repas (froid du lundi au vendredi, chaud le week-end). Mais les containers du parking Burgoard ne sont pas qu'un lieu d'accueil, l'équipe y effectue un important travail social. En 2008, un projet d'art-thérapie a, par exemple, été mis en place. Les personnes fréquentant le foyer de nuit ont aussi l'opportunité de faire des excursions. L'année dernière, elles se sont rendues à Sarrebruck, à la patinoire de Kockelscheuer, au minigolf de Mondorf, au marché de Noël de Trèves, ont visité le parc Walygator en Lorraine, ont participé à des rallyes dans les casemates de la capitale ou dans la cité thermale...
L'année dernière, le foyer de nuit a accueilli 145 personnes, (123 hommes et 22 femmes). Par rapport à 2007, cela représente une hausse de fréquentation de 5,6%. Leur âge varie de 19 à 63 ans. Néanmoins, 23% des personnes fréquentant la structure ont entre 18 et 25 ans. En général, ces jeunes, en conflit avec leurs proches, vivent une situation familiale difficile.
De plus, souvent, ils n'ont pas terminé leurs études ou les ont abandonnées en cours d'année et parfois cela est lié à un problème de dépendance, souligne le rapport. En 2008, 39 des 145 personnes accueillies ont pu être domiciliées au foyer de nuit et ont pu, ainsi, faire les démarches pour toucher le RMG, s'inscrire à l'Adem... Un éducateur suit chaque domicilié afin de l'aider à s'en sortir.
Sur ces 39 personnes, cinq ont ainsi retrouvé un logement et un travail. Actuellement, sur les 15 personnes restantes domiciliées au foyer de nuit, quatre travaillent.


Un foyer de nuit, une histoire

Le foyer de nuit Abrisud a été créé le 5 janvier 2005. Dans le cadre de son action hiver 2004/2005, la Ville d'Esch-sur-Alzette a installé un centre d'accueil d'une quinzaine de places dans l'ancien commissariat de police situé dans la rue du Canal. Après l'action hiver 2005/2006, et à la vue de l'importante fréquentation du site, la commune d'Esch décide de maintenir ouvert toute l'année son foyer de nuit. Le 13 juin 2007, la structure emménage dans des containers situés au Burgoard. Elle possède dorénavant 18 lits. Ce déménagement était nécessaire car les locaux de l'ancien commissariat était bien mal adaptés pour l'accueil des sans-abri. Le foyer Abrisud est ouvert tous les soirs à partir 17 h et jusqu'à 9 h tous les jours de l'année. Les personnes désireuses de passer la nuit au foyer de nuit doivent se présenter entre 17 et 21 h. Les personnes peuvent contacter le foyer de nuit entre 17 et 21 h en soirée et entre 7 h 30 et 9 h au téléphone 26 53 23 59. 
  

Ajouter à: Facebook | Twitter | Add to your del.icio.us | Digg this story

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté):

total: | Affiché:

Postez votre commentaire comment

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:......

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet
Sondage: Superjhemp
Lucien Czuga, le scénariste de Superjhemp, aimerait avoir l'avis de ses lecteurs sur l'arrêt possible de la série. "Est-ce que ça vous ferait de la peine si Superjhemp s'arrêtait ?".