Home | Les Sports | «Un maillot jaune qui en appelle d'autres»

«Un maillot jaune qui en appelle d'autres»

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image
Bernard Hinault a eu un mal fou à aider Andy à enfiler son maillot et il a fallu l'aide de Romain Schneider et de Christian Prudhomme (Photo: Julien Garroy)

REMISE DU MAILLOT JAUNE DU TOUR 2010, HIER, À MONDORF- Andy Schleck a reçu son bien après le déclassement d'Alberto Contador confirmé par le TAS en février.


Christian Prudhomme, le directeur du Tour, a souhaité d'autres maillots jaunes à Andy Schleck.


De notre journaliste
Denis Bastien   
   



Il était pile midi lorsque Tom Flammang, promu maître de cérémonie, est allé prestement chercher le précieux maillot jaune et le transmettre à Christian Prudhomme, le directeur du Tour. La scène du casino de Mondorf semblait soudainement électrisée et, fait cocasse, il fallut l'aide de Romain Schneider, ministre des Sports, Bernard Hinault, quintuple vainqueur du Tour, représentant la société organisatrice et, bien sûr, de Christian Prudhomme pour qu'Andy Schleck enfile la précieuse tunique. Non, ça ne rentrait pas tout seul, par-dessus sa chemise blanche. Il fallait bien s'y mettre à trois. Comme un autre symbole après une décision qui a été si difficile à rendre par le TAS. Andy Schleck vainqueur du Tour de France 2010, c'était hier à Mondorf. Pour la forme, la décision avait été rendue début février, alors que le Luxembourgeois disputait les épreuves du Challenge de Majorque. Andy Schleck avait été déclaré vainqueur de la Grande Boucle après le déclassement de Contador, l'Espagnol ayant été sanctionné de deux ans de suspension par le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour son contrôle antidopage positif du Tour de France 2010. Des traces infimes de clenbutérol avaient été trouvées dans ses urines.

«Lorsqu'Andy disputait le Tour d'Oman, nous avions convenu que la moindre des choses serait de venir ici à Mondorf pour la remise symbolique de ce maillot jaune. Le Luxembourg est un petit pays, mais avec de grands champions. Les Faber, Frantz, Gaul ont eu comme successeurs Frank et Andy Schleck, Kim Kirchen, et peut-être dans le futur Bob Jungles qui, dimanche dernier, a remporté comme vous le savez Paris-Roubaix espoirs. L'histoire est en marche, ne cesse de se reconstruire. Je disais ce matin à Andy Schleck que sans son papa, il ne serait pas là. Andy ne doit pas renier ses racines. Voilà aussi pourquoi nous sommes là. C'était important pour nous de venir ici, à Mondorf, là où ils vivent depuis toujours. Nous honorons l'un des principaux personnages du Tour. Ce que je peux dire, c'est que je souhaite que ce maillot jaune en appelle d'autres et je pense personnellement qu'il y en aura d'autres», a rappelé Christian Prudhomme.


Un souvenir encore frais


Par la suite, le directeur du Tour, qui a longuement insisté sur le sens de l'épopée réinstaurée par Andy Schleck, avec son merveilleux succès au sommet du Galibier, l'an passé («Ce maillot jaune du Tour 2010 reste pour moi indissociable de son exploit réalisé en juillet 2011 dans la Case Déserte»), a rappelé qu'il n'avait cessé de fustiger la lenteur des procédures. Le décalage entre le temps sportif et le temps de la justice. Voici pile un an, à la veille du départ du Tour de Luxembourg, le même Christian Prudhomme s'insurgeait. «Les procédures sont en cours, expliquait-il. Contador a couru depuis de le début de la saison (NDLR : 2011). Aucune instance officielle ne s'est opposée à sa participation dans toutes les courses dont il a pris le départ et il peut être au départ du Tour 2011.»

Un an plus tard, on connaît enfin la fin de l'histoire. Évidemment, Andy Schleck donnait l'impression de traîner les pieds au moment de recevoir son tricot. Pouvait-il dire autre chose qu'un très entendu : «Le Tour 2010, c'est encore frais dans ma tête. Ici, il y a une bonne atmosphère avec des gens qui comptent pour moi. Mais évidemment, ce n'est pas une victoire. Ce n'est pas la même sensation que de monter sur un podium à l'issue de la course.». Non. Toujours est-il que la cérémonie, simple, courte, avait permis effectivement de réunir tous ceux qui, de près ou de loin, comptent pour Andy Schleck. La rétrospective des deux éditions passées nous avait rappelé que la prochaine partirait dans 32 jours précisément. Nous serons au départ de l'édition 2012. De tout cela aussi, il fut forcément beaucoup question, hier...

Ajouter à: Facebook | Twitter | Add to your del.icio.us | Digg this story

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté):

total: | Affiché:

Postez votre commentaire comment

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:......

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet