Home | Politique et société | Éloge de la coopération luxembourgeoise

Éloge de la coopération luxembourgeoise

Taille de la police: Decrease font Enlarge font
image
Après avoir rencontré Marie-Josée Jacobs et des membres de la Chambre des députés, Peter Maurer a été reçu par la Grande-Duchesse, qui est la présidente de la Croix-Rouge luxembourgeoise.

Le nouveau président du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer, a rendu hier hommage à l'engagement sans faille du Luxembourg aux côtés de l'organisation qu'il représente.



 
De notre journaliste
Olivier Landini


Le Luxembourg a conclu cet été un nouvel accord de partenariat stratégique avec le Comité international de la Croix-Rouge prévoyant une donation annuelle de 6 250 000 euros jusqu'en 2015.
 
Entré en fonction le 1er juillet dernier, Peter Maurer effectuait cette semaine sa première visite de travail au Luxembourg en tant que président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR). Après avoir rencontré mardi Jean Asselborn, le ministre des Affaires étrangères, il a eu hier un échange avec la ministre de la Coopération et de l'Action humanitaire, Marie-Josée Jacobs. Une entrevue à l'issue de laquelle était organisée une conférence de presse.
 
La ministre a tenu à rappeler que la Croix-Rouge constitue l'un des principaux partenaires du Luxembourg en matière d'aide humanitaire. Un partenariat pérennisé cet été par la signature d'un second accord stratégique portant sur la période 2012-2015. Le Luxembourg s'est engagé à verser «au moins» 6 250 000 euros au CICR. «Et si je dis au moins, cela veut dire qu'il peut y avoir encore d'autres donations lorsqu'il y a des crises comme actuellement au Mali ou dans d'autres pays», précise la ministre.
 
«C'est un financement important pour un pays comme le Luxembourg. Dans le monde du CICR, vous êtes un G20 parce que vous faites partie des 20 donateurs les plus importants», indique d'entrée Peter Maurer. La participation financière annuelle du Luxembourg représente environ 1 % du budget global de l'organisation.
 

 
La qualité du dialogue

 
Le président de la Croix-Rouge a tenu à saluer le fait que le Luxembourg ménageait une certaine marge de manœuvre à l'organisation dans l'affectation de cet argent. Bien sûr, le gouvernement luxembourgeois trace des priorités, mais laisse toutefois – contrairement à nombre d'États – la possibilité à la Croix-Rouge de pouvoir réagir «de manière flexible» aux urgences qui peuvent émerger. «Et c'est hautement appréciable pour une organisation comme celle que je représente», commente-t-il.
 
«La troisième chose qui est assez exceptionnelle dans ce financement, c'est qu'il est pluriannuel», poursuit Peter Maurer. C'est là en effet l'un des grands défis auxquels sont confrontées toutes les organisations humanitaires : disposer d'un budget à moyen ou long terme permettant de planifier des missions dans le temps. Comme l'explique le président du CICR, le financement émanant d'un grand nombre de pays reste annuel. Le Luxembourg ferait donc à ce titre partie «des pays innovateurs» en la matière.
 
«Ce qui me fait venir au Luxembourg n'est de loin pas seulement lié à des questions de financement du CICR, c'est aussi pour la qualité du dialogue politique et humanitaire que je peux avoir avec les autorités luxembourgeoises qui m'impressionnent énormément», indique Peter Maurer. Il insiste dans ce contexte sur l'importance d'échanger régulièrement avec le monde politique. Des échanges qui permettent, d'une part, au CICR de transmettre les réalités du terrain, d'autre part, de comprendre les dynamiques, en l'occurrence (dans le cas du Luxembourg), au sein de l'UE.
 
«Il va sans dire que le fait que le Luxembourg entre au Conseil de sécurité de l'ONU à partir du 1er janvier est un argument additionnel pour intensifier les échanges», conclut Peter Maurer.

Le Mali au cœur des débats

Lors de leurs échanges, le président du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et les membres du gouvernement luxembourgeois ont tout particulièrement abordé la situation actuelle au Mali. Un pays pour lequel le Luxembourg s'est «toujours fortement impliqué et engagé», a tenu à rappeler le président du CICR. L'ONG déploie actuellement une grande opération dans le nord de ce pays. Après avoir réussi à négocier des voies d'accès, la Croix-Rouge peut désormais dispenser de l'aide alimentaire à plus de 400 000 personnes.
 


 
 

Ajouter à: Facebook | Twitter | Add to your del.icio.us | Digg this story

Subscribe to comments feed Commentaires (0 posté):

total: | Affiché:

Postez votre commentaire comment

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:......

  • email Envoyer par email à un ami
  • print Version imprimable
  • Plain text Texte complet