Accueil | Attentats de Bruxelles | Mesures exceptionnelles au Luxembourg après les attaques de Bruxelles

Mesures exceptionnelles au Luxembourg après les attaques de Bruxelles


Le gouvernement a annoncé un déploiement policier imminent, notamment aux abords de l'aéroport du Findel. (illustration François Aussems)
Le gouvernement a annoncé un déploiement policier imminent, notamment aux abords de l'aéroport du Findel. (illustration François Aussems)

Les attentats terroristes perpétrés mardi matin à l’aéroport et dans le métro de Bruxelles entraînent un renfort de la sécurité dans les pays voisins de la Belgique. Après la France, qui a annoncé le déploiement de 1 600 policiers et gendarmes supplémentaires sur son territoire, le Luxembourg prend lui aussi des mesures.

Au lendemain des attentats de Paris, le Luxembourg avait renforcé sa sécurité face à la menace terroriste dans la capitale, les gares du pays et l’aéroport du Findel. Des lieux sous surveillance de nouveau accrue depuis ce mardi matin, après les attaques meurtrières survenues à Bruxelles, à l’aéroport de Zaventem et dans la station de métro Maalbeek. Le ministre luxembourgeois de la Sécurité intérieure, Étienne Schneider, a ainsi confirmé un déploiement policier imminent ainsi qu’une réunion du groupe analyse et coordination du terrorisme à 14h, avant un conseil de gouvernement extraordinaire.

Le Premier ministre Xavier Bettel, qui a exprimé sa solidarité et ses condoléances à la Belgique, tiendra un point presse ce mardi à 17h30, au ministère des Affaires étrangères et européennes, entouré de ses ministres. Le chef de gouvernement devrait notamment annoncer la réactivation de la phase 2 du plan anti-terrorisme, entré en vigueur après le 13 novembre 2015. Il a d’ores et déjà précisé que le Grand-Duché a mis son hélicoptère Air Rescue LAR à disposition des autorités belges. En outre, le ministère des Affaires étrangères cherche actuellement à savoir si d’éventuels ressortissants luxembourgeois se trouvaient sur les lieux des attaques.

Il est à noter que les trains à destination de Bruxelles marquent leur terminus en gare d’Ottignies, en région wallone.

Par ailleurs, le Luxembourgeois et président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker s’est entretenu avec ses vice-présidents au siège de l’institution, situé à deux pas de l’explosion du métro Maalbeek, où se tient le briefing quotidien à la presse.

Le Quotidien

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter, diffusée tous les soirs par mail

3 plusieurs commentaires

  1. Suis pas terroriste’ mais medium

  2. Ouaid c clair ils. Vont certainement paralyser le lux’ mon avi pont roso’c mon avis

  3. Ouaid c clair ils. Vont certainement paralyser le lux’ mon avi pont roso

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Abonnez-vous
Click Me
Le Quotidien