Accueil | Economie | La compagnie low-cost Flybe débarque au Luxembourg

La compagnie low-cost Flybe débarque au Luxembourg


Le programme prévoit une rotation quotidienne depuis Birmingham et deux rotations depuis Manchester. (photo DR)
Le programme prévoit une rotation quotidienne depuis Birmingham et deux rotations depuis Manchester. (photo DR)

Flybe, compagnie aérienne spécialisée dans les liaisons régionales, a annoncé ce mercredi l’ouverture de deux nouvelles lignes vers Manchester et Birmingham au départ de Luxembourg, proposant ainsi de nouvelles possibilités de voyage vers le Royaume-Uni.

Après le premier avion de HOP! Air France vers Lyon et celui de LOT Polish Airlines vers Varsovie, l’aéroport de Luxembourg accueillera encore (au moins) une nouvelle compagnie cette année.

Il s’agira de la seconde compagnie low-cost présente au Findel, aux côtés d’EasyJet. Les vols, qui débuteront respectivement le 1er septembre (Manchester) et le 5 septembre (Birmingham), sont d’ores et déjà ouverts à la vente sur leur site internet et disponibles à partir de 29,99 pounds (environ 40 euros) l’aller simple taxes comprises.

Les horaires sont notamment prévus pour permettre des allers-retours dans la journée depuis le Royaume-Uni.

Le programme de vols prévoit ainsi une rotation quotidienne vers Birmingham : départ 10h45 de Birmingham et départ du Findel à 13h45 du lundi au samedi, départ de Birmingham à 12h15 le dimanche et départ de Luxembourg à 15h30.

Deux rotations quotidiennes Luxembourg-Manchester

Deux rotations quotidiennes sont prévues vers Manchester du lundi au vendredi : départs de Manchester à 7h30 et 17h05, retours depuis Luxembourg à 10h25 et 20h. Une seule rotation est programmée le week-end : le samedi départ de Manchester à 7h30 et départ de Luxembourg à 10h25, le dimanche départ de Manchester à 17h05 et départ de Luxembourg à 20h.

« Un petit bijou européen »

Dans son communiqué, la compagnie Flybe, qui se revendique comme le leader des compagnies régionales, n’hésite pas à mettre le paquet pour vendre sa nouvelle destination aux Britanniques : « Le Luxembourg est non seulement une destination phare pour les affaires, mais c’est aussi un petit bijou européen caché, avec une campagne spectaculaire parsemée de châteaux dans le style des contes de fées. » Rien que ça.

Elle perd en revanche toute crédibilité lorsqu’elle vante les « nombreux restaurants 4 étoiles Michelin » du pays. Quatre macarons, ça n’existe pas, et aucune table du Grand-Duché n’en arbore plus d’un.

Le Quotidien / S.A.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter, diffusée tous les soirs par mail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Le Quotidien