Accueil | Crise grecque | Vers une recapitalisation des banques en Grèce

Vers une recapitalisation des banques en Grèce


Des gens font la queue devant des distributeurs de billets à Thessalonique en Grèce, le 8 juillet. (Photo : AFP)
Des gens font la queue devant des distributeurs de billets à Thessalonique en Grèce, le 8 juillet. (Photo : AFP)

Avant la fin de l’année, les banques devraient être recapitalisées.

Le gouverneur de la Banque de France et membre du conseil des gouverneurs de la BCE, Christian Noyer, a souhaité vendredi une recapitalisation dès la mi-août des banques grecques, exsangues du fait des retraits massifs et de la dégradation économique.

«Une première injection de capital» dans les banques grecques «serait souhaitable pour stabiliser le secteur» dès la mi-août, a estimé le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, dans un entretien au journal Le Monde. La première tranche «du nouveau plan de recapitalisation intégré à l’accord du 13 juillet» entre la Grèce et les créanciers doit être apportée «juste après la signature du plan d’aide» entre la Grèce et ses créanciers «attendue le 11 août», dit Christian Noyer, qui siège au conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE).

Une décision partagée

L’accord du 13 juillet sur un éventuel plan d’aide d’environ 80 milliards d’euros à la Grèce estime notamment qu’environ 25 milliards d’euros pourraient être destinés à recapitaliser les banques grecques. «L’urgence est de stabiliser l’économie et de restaurer la confiance, pour faire revenir (les) dépôts», ajoute-t-il.

Le gouverneur de la Banque de France fait par ailleurs part de son opposition à une ponction directe sur les dépôts des clients des établissements financiers, en se disant «contre l’idée de solliciter les gros déposants grecs car ce sont aujourd’hui en majorité des PME», petites et moyennes entreprises. «Cela reviendrait à détruire l’outil productif du pays», déclare-t-il en assurant que sa position est «largement partagée au sein du conseil des gouverneurs» de la BCE. Les banques grecques ont rouvert lundi après trois semaines de fermeture instaurée pour protéger le système bancaire des retraits massifs, des restrictions et des contrôles de capitaux restant cependant en place.

Le ministre grec des Finances, Euclide Tsakalotos, a indiqué en milieu de semaine qu’une recapitalisation des banques grecques devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

AFP

Newsletter

Chaque jour, recevez un concentré de l'actualité

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Le Quotidien