Accueil | Grande région | Plusieurs véhicules pris pour cible par des tirs sur l’A31

Plusieurs véhicules pris pour cible par des tirs sur l’A31


Le tireur a sans doute opéré, en mode "sniper"depuis les fourrés qui longent l’A31 à Bétange. Il est activement recherché. (Photo : RL)
Le tireur a sans doute opéré, en mode "sniper"depuis les fourrés qui longent l’A31 à Bétange. Il est activement recherché. (Photo : RL)

Il n’y avait pas qu’une unique victime mais plusieurs ! Au moins trois automobilistes ont été visés par un tireur en circulant sur l’A31 dimanche dernier, dans la traversée de l’agglomération thionvilloise.

L’alerte a été donnée par un père de famille originaire de Metz qui a découvert un impact sur une portière arrière de sa voiture, à quelques centimètres du siège occupé par sa fille âgée de 11 ans. Il revenait du Luxembourg en milieu d’après-midi, lorsqu’un « gros bruit » l’a fait sursauter. Il a pensé à un caillou avant de découvrir la trace d’une balle tirée par une arme à feu sur la carrosserie. C’est lui qui a été le premier à rapporter les faits auprès du peloton autoroutier de Moulins-lès-Metz.

Sa mésaventure a interpellé deux autres automobilistes qui ont constaté exactement le même genre de dommage sur leur véhicule. Tous deux circulaient le même jour, entre 15 h 30 et 16 h, sur le même tronçon situé entre les sorties de Bétange et Terville, soit sur une distance d’1,5 km. Ils ont également relevé un impact qu’ils avaient d’abord eux aussi attribué à un caillou. Ce n’est qu’en lisant le témoignage du père de famille messin qu’ils ont réalisé avoir servi de cible.

Ces nouveaux cas éliminent la thèse accidentelle. Dans un premier temps, les policiers avaient songé à une balle de chasse venue s’échouer là, en fin de course, sans pénétrer dans la portière. Mais aucune chasse n’ayant eu lieu dans ce secteur le jour-là, et les trois impacts étant similaires, ils privilégient désormais l’usage d’un plus petit calibre, de type 22LR ou même de plomb, par un tireur ayant délibérément visé les véhicules circulant sur l’autoroute. L’individu a probablement agi depuis les fourrés situés à proximité directe de l’A31.

Le parquet de Thionville a été saisi du dossier et oriente l’enquête à minima sur des faits de violences avec arme.

Toute personne ayant été témoin de faits susceptibles d’être liés à cette affaire est priée de contacter le PC autoroutier de Moulins-lès-Metz (tél. 03 87 60 02 60).

O.S. (Républicain Lorrain)

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter, diffusée tous les soirs par mail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Le Quotidien