Accueil | Luxembourg | Top Chef : Thomas Murer revient de loin et se qualifie

Top Chef : Thomas Murer revient de loin et se qualifie


Le cuisinier du Luxembourg a encore eu chaud ce lundi soir dans le concours Top Chef. (photo M6)
Le cuisinier du Luxembourg a encore eu chaud ce lundi soir dans le concours Top Chef. (photo M6)

Dure soirée pour Thomas Murer dans la 6e semaine de Top Chef. Stressé, renfermé, malmené par Philippe Etchebest, l’Alsacien du Grand-Duché a attendu la quatrième et ultime épreuve pour se lâcher enfin et se qualifier, avec en prime un nouveau coup de cœur du jury pour un cannelloni de tourteau. Une soirée charnière ?

Ce lundi soir, les neuf derniers candidats s’affrontaient au cours d’une journée « marathon ». Quatre défis successifs, avec à chaque fois deux qualifiés pour la 7e semaine du concours. Autant le dire clairement, Thomas n’a pas brillé dans les trois premières épreuves.

Acte 1 : réaliser un dessert fraises et sucre. Stressé, le second de cuisine du restaurant La Mirabelle, à Luxembourg-Ville, pêche dans le dressage de son cheesecake fraises. « C’est un bon dessert, mais il est très mal présenté », tranche le chef Etchebest, chargé de coacher Thomas ainsi que deux autres candidats. « J’ai fait de la merde », commente le jeune cuisinier, désabusé, la mine déjà défaite. Recalé.

Lire aussi : Le talent de Thomas Murer dans un menu Top Chef

 

Acte 2 : l’épreuve du camembert. Thomas part sur une idée intéressante de trois textures, avec une glace, une gelée et un cromesquis. « Il s’est plutôt bien débrouillé », reconnaît le chef Etchebest, qui lui préfère malgré tout un autre plat. La dégustation est agréable, mais le visuel reste insuffisant.

Troisième défi : revisiter la quiche lorraine. « Fatigué », Thomas perd son reste de confiance et plonge dans les ondes négatives. « Je fais que de la merde depuis le début. Je me renferme, j’y arrive pas », lâche le résident luxembourgeois, qui part sur une royale de lard en flan. « Il fait n’importe quoi », se lamente Philippe Etchebest, qui le prend entre quatre yeux : « T’es hyper fermé ! Essaie de sourire ! On retrouve le cuisinier dans une assiette, et là on voit un mec pas sûr de lui ! » Nouvel échec : comme ses deux précédents plats, sa quiche n’est même pas dégustée.

Thomas se remet à sourire et se lâche

Thomas comprend alors qu’il doit se lâcher pour la quatrième et dernière épreuve sur le thème du tourteau : « Quand le chef m’a dit ça, j’ai eu un déclic, j’ai décidé de cuisiner avec mon cœur et avec le sourire. Le chef Etchebest a raison : on ressent l’âme du cuisinier dans son assiette. » Thomas réalise alors un dressage parfait pour son cannelloni de tourteau au fromage frais, dés de pamplemousse et chips de Saint-Jacques.

Sur le même sujet : Thomas Murer (Top Chef) : « Je veux être un cuisinier différent »

 

Ce nouvel état d’esprit fait mouche : « C’est une assiette magnifique, très aboutie », applaudit la chef Hélène Darroze. « Oui très fraîche, très lisible », renchérit Philippe Etchebest. La dégustation recueille les mêmes louanges : « On ne peut pas comprendre comment le candidat qui a fait ce plat se retrouve en épreuve de la dernière chance. »

« Je reviens presque du monde des morts »

Thomas récolte le coup de cœur du jury, son troisième depuis le début du concours (tous en « dernière chance »). « Cela ne m’étonne pas. Souris, ouvre toi, et ça va marcher », lance le chef Etchebest au jeune cuisinier, soulagé après être passé du pire au meilleur. « Je reviens presque du monde des morts. J’étais beaucoup plus détendu, je vais continuer le concours de la même façon », promet celui qui deviendra chef d’un nouveau restaurant à Hobscheid, le 1er mai prochain.

Tous nos articles sur Thomas Murer et le concours Top Chef

 

Qualifié parmi les huit derniers candidats (sur 16 au départ), Thomas Murer défendra sa place lundi prochain dans un nouvel épisode en registré au Puy du Fou, au milieu des Vikings et de François 1er, avec une épreuve sur le fumage et un menu « Renaissance » à réaliser. La naissance d’un « nouveau » Thomas?

Le Quotidien / S.A.

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter, diffusée tous les soirs par mail

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Abonnez-vous
Click Me
Le Quotidien